Theme Settings

Mode Layout
Theme color
Choose your colors
Background Color:
Réinitialiser

.

Partant de son expérience, l’ auteur revient sur l’histoire récente de notre système éducatif. Il formule des critiques de notre école et propose de nouvelles voies pour qu’elle s’ouvre enfin à tous les élèves qui ne se retrouvent pas dans les contenus qu’on leur enseigne. Il propose des pistes. Il aborde la nécessité de mener un travail sur les finalités éducatives, sur la sélection des savoirs et sur l’exigence d’une éducation plus attentive aux processus de formation de la personne. Devant l’ ampleur des problèmes, l’école ne peut se contenter d’enseigner ce qu’elle enseigne depuis un siècle. Ces analyses et propositions se résument dans le titre : se connaître répond au processus d’individuation qui permet à la personne de grandir en comprenant qu’elle n’est rien sans les autres et donc sans construire en chaque jeune un processus  de socialisation qui s’incarne dans l’ouverture aux autres et au monde. S’ouvrir et se relier, c’est répondre aux défis  qui inquiètent les jeunes générations : l’état de la nature, de la planète Terre, le retour des nationalismes qui engendrent la guerre, les défis d’un développement moins fondé sur l’exploitation de la planète et des hommes.  

11,37 €
11,37 €

Partant de son expérience, l’ auteur revient sur l’histoire récente de notre système éducatif. Il formule des critiques de notre école et propose de nouvelles voies pour qu’elle s’ouvre enfin à tous les élèves qui ne se retrouvent pas dans les contenus qu’on leur enseigne. Il propose des pistes. Il aborde la nécessité de mener un travail sur les finalités éducatives, sur la sélection des savoirs et sur l’exigence d’une éducation plus attentive aux processus de formation de la personne. Devant l’ ampleur des problèmes, l’école ne peut se contenter d’enseigner ce qu’elle enseigne depuis un siècle. Ces analyses et propositions se résument dans le titre : se connaître répond au processus d’individuation qui permet à la personne de grandir en comprenant qu’elle n’est rien sans les autres et donc sans construire en chaque jeune un processus  de socialisation qui s’incarne dans l’ouverture aux autres et au monde. S’ouvrir et se relier, c’est répondre aux défis  qui inquiètent les jeunes générations : l’état de la nature, de la planète Terre, le retour des nationalismes qui engendrent la guerre, les défis d’un développement moins fondé sur l’exploitation de la planète et des hommes.  

14,22 €
14,22 €

L'existence des banques relève d'une nécessité incontournable pour financer le développement économique et social. La question est de savoir de quelles banques nos sociétés ont vraiment besoin ? C'est la banque capitaliste qui pose un problème majeur. L'objectif de cet ouvrage est de montrer que la finalité des banques doit être de se mettre au service du développement de l'économie réelle. Les banques coopératives répondent mieux à cet objectif car elles n'ont pas comme finalité prioritaire le profit. La finance solidaire est une finance de proximité qui rend possibles des initiatives économiques à forte utilité sociale et qui contribue au développement durable et local. L'ouvrage évalue la portée des formes les plus significatives de "l'autre finance" en soulignant la grande force, mais parfois aussi les faiblesses des expériences concrètes réalisées à ce jour en France et dans le monde (banques coopératives, microcrédit, microfinance, etc.). Cette finance s'appuie sur les valeurs de la démocratie (une personne = une voix) mais aussi sur la patience, le long terme et le risque partagé, c'est-à-dire sur les idées qui créent du lien social et qui aident à vivre mieux.

Daniel Bachet a été directeur du département "Entreprise" au Centre d'études des systèmes et des technologies avancées (CESTA), puis chargé de mission au Commissariat général du plan. Chargé de mission à l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (ANACT) jusqu'en 1996, il a été professeur de sociologie à l'université d'Evry et chercheur au Centre Pierre-Naville.

Philippe Naszâlyi, docteur en sciences économiques, est directeur de La Revue des Sciences de Gestion depuis 1990. Il est professeur associé à l'université d'Evry, où il dirige des formations en alternance, et membre de l'équipe de recherche en management, L@rem.

20,85 €
20,85 €

Dans un contexte de déconnexion croissante entre les professionnels de la politique et les citoyens, de bouleversements de l’offre et de déprise des partis traditionnels, les ancrages locaux des électeurs sont réputés ne plus peser. Pourtant, comment expliquer la forte polarisation socio-spatiale des conduites politiques dans la France contemporaine ? À rebours des thèses individualistes qui désocialisent les électeurs, cet ouvrage interroge les dynamiques résidentielles de la socialisation politique. La spatialisation des problèmes sociaux comme l’accroissement des inégalités territoriales sont désormais bien documentés, mais une sociologie fine de leurs implications politiques reste à faire. Tel est le chantier auquel contribue cet ouvrage, à travers une analyse fine des quartiers, milieux sociaux et groupes ethno-raciaux qui composent le 18e arrondissement de Paris.

Politiste et sociologue, Lorenzo Barrault-Stella est chargé de recherche au CNRS et membre du CRESSPA (UMR 7217), équipe Cultures et Sociétés Urbaines (CSU). Ses travaux articulent sociologie de l’Etat et sociologie des comportements politiques pour analyser les transformations des relations gouvernants/gouvernés.

Clémentine Berjaud est maîtresse de Conférences en science politique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du CESSP (UMR 8209). Ses travaux se situent à la croisée de la sociologie de la réception des médias et des discours politiques et de la sociologie électorale, sous l’angle de l’étude des rapports au politique des citoyens.

Anne-France Taiclet est maîtresse de conférences en science politique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du CESSP (UMR 8209). Ses travaux s’inscrivent dans une sociologie politique des territoires qui articule l’action publique, les transformations socio-spatiales et la représentation politique.

18,96 €
18,96 €
<p class="p1"...
<p class="p1"...
<p><span style="color:#0f1111;font-family:'Amazon Ember', Arial,...
18,96 €
<p><span class="s1" style="letter-spacing:-.1px;">D</span>ans un...