Theme Settings

Mode Layout
Theme color
Choose your colors
Background Color:
Réinitialiser

.

La valeur des marchandises et celle de la justice, de la liberté, de la démocratie, d’une œuvre d’art sont-elles comparables ? Avant que l’économie ne submerge la vie des sociétés, l’interrogation n’avait pas grand sens. Seuls importaient pour les philosophes de l’Antiquité le beau, le bien, le juste ou le mérite. Ils étaient en quête de ces valeurs éthiques. Le capitalisme, au contraire, est en quête de valeur sous forme d’argent, pour nourrir une accumulation sans fin.

Jean-Marie Harribey mène une enquête philosophique, anthropologique et économique pour élucider quelques mystères au cœur des crises du monde actuel. Si le travail est le seul producteur de valeur économique, comment la valeur pour l’actionnaire s’est-elle imposée ? Pourquoi cette valeur érigée en valeur suprême fait-elle du calcul économique le critère normatif de la valeur de la nature ou de celle de la vie ? Ce livre dessine un autre itinéraire intellectuel et politique.

Jean-Marie Harribey est économiste, professeur agrégé de sciences économiques et sociales, ancien maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université de Bordeaux. Ses travaux de recherche portent sur le travail, le développement soutenable, l’histoire de la pensée concernant la richesse et la valeur. Ses publications ainsi que sa bio-bibliographie complète figurent sur le site https://harribey.u-bordeaux.fr. Il est par ailleurs chroniqueur régulier à Politis et fondateur et directeur de la revue Les Possibles du Conseil scientifique d’ Attac-France. Et il fut co-président de l’ association Attac-France, puis de celle des Économistes atterrés. Il est également membre de la Fondation Copernic. Il tient un blog sur https://blogs.alternatives-economiques.fr/harribey. 

11,37 €
11,37 €

La valeur des marchandises et celle de la justice, de la liberté, de la démocratie, d’une œuvre d’art sont-elles comparables ? Avant que l’économie ne submerge la vie des sociétés, l’interrogation n’avait pas grand sens. Seuls importaient pour les philosophes de l’Antiquité le beau, le bien, le juste ou le mérite. Ils étaient en quête de ces valeurs éthiques. Le capitalisme, au contraire, est en quête de valeur sous forme d’argent, pour nourrir une accumulation sans fin.

Jean-Marie Harribey mène une enquête philosophique, anthropologique et économique pour élucider quelques mystères au cœur des crises du monde actuel. Si le travail est le seul producteur de valeur économique, comment la valeur pour l’actionnaire s’est-elle imposée ? Pourquoi cette valeur érigée en valeur suprême fait-elle du calcul économique le critère normatif de la valeur de la nature ou de celle de la vie ? Ce livre dessine un autre itinéraire intellectuel et politique.

Jean-Marie Harribey est économiste, professeur agrégé de sciences économiques et sociales, ancien maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université de Bordeaux. Ses travaux de recherche portent sur le travail, le développement soutenable, l’histoire de la pensée concernant la richesse et la valeur. Ses publications ainsi que sa bio-bibliographie complète figurent sur le site https://harribey.u-bordeaux.fr. Il est par ailleurs chroniqueur régulier à Politis et fondateur et directeur de la revue Les Possibles du Conseil scientifique d’ Attac-France. Et il fut co-président de l’ association Attac-France, puis de celle des Économistes atterrés. Il est également membre de la Fondation Copernic. Il tient un blog sur https://blogs.alternatives-economiques.fr/harribey. 

8,53 €
8,53 €
<p><span style="color:#000000;">La valeur des marchandises et celle de...
<p><span style="color:#000000;">La valeur des marchandises et celle de...