Theme Settings

Mode Layout
Theme color
Choose your colors
Background Color:
Réinitialiser

.

Des élèves qui accusent leurs professeurs de racisme, une classe où le groupe des « Français » et celui des « musulmans » se font face… ce genre de constat a conduit Aurélien Aramini et Chloé Santoro à mener une enquête au lycée professionnel Hippolyte Carnot, situé au sein d’une grande cité scolaire comme il en existe beaucoup d’autres dans la France des sous-préfectures, marquée à la fois par la désindustrialisation, la disparition des services publics et l’héritage des vagues migratoires successives du XXe siècle.  

De nombreux entretiens avec les élèves, les enseignants et les personnels de direction ont permis aux auteurs de mieux comprendre la double fracture d’une classe de seconde professionnelle : d’une part, des accusations de racisme visant plus ou moins directement certains professeurs et, d’autre part, le clivage spontané de la classe en deux groupes d’élèves, qui appartiennent à peu près à la même classe sociale, à la même classe d’âge et au même territoire, mais qui, selon leurs propres termes, ne sont « pas dans le même délire » et ne semblent plus vivre dans le même monde. 

Livre disponible début juillet sur ce site, en librairie à la rentrée


Aurélien Aramini est agrégé et docteur en philosophie, il enseigne en classes préparatoires aux Grandes Écoles de commerce. De 2020 à 2023, il a été chargé de mission académique dans le cadre d’un partenariat avec la Plateforme internationale sur le Racisme et l’Antisémitisme (PIRA). Il est notamment l’auteur de l’ouvrage Du racisme et des jeunes. Témoignages de profs, paroles d’élèves, publié en 2022 aux Éditions de l’Aube.  

Chloé Santoro est doctorante en philosophie politique au laboratoire Logiques de l’Agir. Ses recherches visent à confronter les découvertes récentes de l’historiographie de l’Athènes classique aux aspirations et expérimentations contemporaines de démocratie délibérative. Parallèlement à son enquête de terrain en lycée professionnel, elle a mené dans le cadre de sa thèse une observation de la Convention citoyenne sur la fin de vie (CESE, 2022-2023).

15,17 €
15,17 €

Des élèves qui accusent leurs professeurs de racisme, une classe où le groupe des « Français » et celui des « musulmans » se font face… ce genre de constat a conduit Aurélien Aramini et Chloé Santoro à mener une enquête au lycée professionnel Hippolyte Carnot, situé au sein d’une grande cité scolaire comme il en existe beaucoup d’autres dans la France des sous-préfectures, marquée à la fois par la désindustrialisation, la disparition des services publics et l’héritage des vagues migratoires successives du XXe siècle.  

De nombreux entretiens avec les élèves, les enseignants et les personnels de direction ont permis aux auteurs de mieux comprendre la double fracture d’une classe de seconde professionnelle : d’une part, des accusations de racisme visant plus ou moins directement certains professeurs et, d’autre part, le clivage spontané de la classe en deux groupes d’élèves, qui appartiennent à peu près à la même classe sociale, à la même classe d’âge et au même territoire, mais qui, selon leurs propres termes, ne sont « pas dans le même délire » et ne semblent plus vivre dans le même monde. 

Livre disponible début juillet sur ce site, en librairie à la rentrée


Aurélien Aramini est agrégé et docteur en philosophie, il enseigne en classes préparatoires aux Grandes Écoles de commerce. De 2020 à 2023, il a été chargé de mission académique dans le cadre d’un partenariat avec la Plateforme internationale sur le Racisme et l’Antisémitisme (PIRA). Il est notamment l’auteur de l’ouvrage Du racisme et des jeunes. Témoignages de profs, paroles d’élèves, publié en 2022 aux Éditions de l’Aube.  

Chloé Santoro est doctorante en philosophie politique au laboratoire Logiques de l’Agir. Ses recherches visent à confronter les découvertes récentes de l’historiographie de l’Athènes classique aux aspirations et expérimentations contemporaines de démocratie délibérative. Parallèlement à son enquête de terrain en lycée professionnel, elle a mené dans le cadre de sa thèse une observation de la Convention citoyenne sur la fin de vie (CESE, 2022-2023).

18,96 €
18,96 €
<p><span class="s1" style="letter-spacing:-.1px;">Des élèves qui...
<p><span class="s1" style="letter-spacing:-.1px;">Des élèves qui...