Theme Settings

Mode Layout
Theme color
Choose your colors
Background Color:
Réinitialiser

.

.

Le marché des idées. Les sciences humaines et leurs lecteurs

18,96 €

Les sciences humaines sont d’abord des disciplines savantes, matière à enseignement et recherche. Hors des circuits universitaires, elles sont en général abordées à travers des auteurs, des figures illustres célébrées dans les médias. Elles n’ont guère été envisagées en fonction de leurs lecteurs. Qui sont ces gens ? Que lisent-ils et comment lisent-ils ?

Ce livre s'appuie sur une enquête visant à comprendre les différences entre lecteurs savants et lecteurs profanes.

Alors que les premiers sont redevables de la discipline qui les a formés, les seconds sont disponibles pour des lectures qu’on peut appeler libres, déliées des règles scolaires. Les lecteurs profanes apprécient des livres qui sont censés apporter une « rupture » dans les façons de penser. Les lectures libres permettent à la plupart des lecteurs d’accéder, hors du cadre des disciplines, à ce qui constitue, à leurs yeux, les marques de la condition d’intellectuel : la « pensée » et les causes intellectuelles.

L’enquête sur les lecteurs est l’un des moyens de mettre en lumière le fonctionnement d’un marché des idées soumis au poids croissant d’autres univers, ceux de l’édition, de la presse et de la politique.

Quantité

Louis Pinto,  sociologue, est directeur de recherche émérite au CNRS.

Livre
9782365124218

Fiche technique

Nombre de pages
306
Collection
Champ social

Références spécifiques

Vous pouvez aussi vous procurer la version numérique

Les sciences humaines sont d’abord des disciplines savantes, matière à enseignement et recherche. Hors des circuits universitaires, elles sont en général abordées à travers des auteurs, des figures illustres célébrées dans les médias. Elles n’ont guère été envisagées en fonction de leurs lecteurs. Qui sont ces gens ? Que lisent-ils et comment lisent-ils ?

Ce livre s'appuie sur une enquête visant à comprendre les différences entre lecteurs savants et lecteurs profanes.

Alors que les premiers sont redevables de la discipline qui les a formés, les seconds sont disponibles pour des lectures qu’on peut appeler libres, déliées des règles scolaires. Les lecteurs profanes apprécient des livres qui sont censés apporter une « rupture » dans les façons de penser. Les lectures libres permettent à la plupart des lecteurs d’accéder, hors du cadre des disciplines, à ce qui constitue, à leurs yeux, les marques de la condition d’intellectuel : la « pensée » et les causes intellectuelles.

L’enquête sur les lecteurs est l’un des moyens de mettre en lumière le fonctionnement d’un marché des idées soumis au poids croissant d’autres univers, ceux de l’édition, de la presse et de la politique.

Louis Pinto,  sociologue, est directeur de recherche émérite au CNRS.

15,17 €
15,17 €

Dans la même catégorie