Theme Settings

Mode Layout
Theme color
Choose your colors
Background Color:
Réinitialiser

.

.

PDF L'école discrimine-t-elle ? Le cas des descendants de l’immigration nord-africaine

15,17 €

Cet ouvrage est consacré à la discrimination dans le domaine scolaire encore peu explorée. Il s’attache à la population des descendants de l’immigration nord-africaine. L’ouvrage traite de questions essentielles : comment définir et établir la discrimination dans le domaine scolaire ? Comment la différencier des inégalités ? Répondre à ces questions suppose une analyse du fonctionnement de l’institution scolaire en croisant les apports de la sociologie de l’éducation et du droit de l’éducation. C’est ce qui fait l’originalité de l’ouvrage. Il montre que si l’école ne discrimine pas de façon systématique les élèves descendants de l’immigration nord-africaine, agissent bien en revanche en son sein des mécanismes discriminatoires. Sont concernés ici tous faits, actes ou décisions de nature à porter atteinte à la dignité et à l’intégrité des élèves et d’exercer une influence potentiellement préjudiciable sur les trajectoires scolaires. L’ouvrage interroge ainsi la capacité de l’école à faire monde commun. Il dresse un état des lieux pour une école plus égalitaire, moins fragmentée, plus respectueuse du droit de l’éducation.

Quantité

flickr flickr

Table des matières

Remerciements 7

Préface 9

Introduction 15

Première partie. Quelle sociologie des relations entre l’ école et les descendants de l’ immigration nord-africaine ? 25

Chapitre 1. Les élèves descendants de l’ immigration nord-africaine : un statut d’ extériorité dans l’ école républicaine 27

I. Les descendants de l’ immigration nord-africaine :
entre immigrés et prolétaires 29

II. L’ école et l’ immigration : la non-centralité d’ un objet en sociologie de l’ éducation 32

III. La difficulté à désigner les élèves descendants de

l’ immigration nord-africaine 35

IV. La tentation du comparatisme anglo-saxon 37

V. Les élèves descendants de l’ immigration nord-africaine en France présentent-ils des homologies avec les minorités ethniques aux États-Unis ? 42

Chapitre 2. Les descendants de l’ immigration nord-africaine appréhendés essentiellement à travers le prisme de l’ échec scolaire 57

I. Déconstruire les tests d’ intelligence comme outils de domination sociale 59

II. Ce que l’ école fait aux descendants de l’ immigration nord-africaine et ce que les descendants de l’ immigration nord-africaine font à l’ école 65

III. Un statut infériorisé des élèves issus de l’ immigration dans les travaux de recherche 68

IV. Les ambivalences de la sociologie des rapports entre école et immigration 71

Chapitre 3. L’ émergence tâtonnante et nébuleuse de l’ objet discriminations scolaires en France 75

I. Des transformations profondes au sein de la société française et du champ académique 75

II. L’ ethnicisation de l’ espace scolaire : le terreau des discriminations scolaires ? 79

III. Les élèves « étrangers » à l’ école : une catégorie repoussoir dans l’ espace scolaire 81

IV. La banalisation du vocable d’ élèves « maghrébins » 84

V. Peut-on raisonner en termes de racisme à l’ école? 86

VI. Le paradigme des inégalités scolaires : un objet écran à celui des discriminations scolaires ? 91

Chapitre 4. Une dissonance entre approches subjectivistes et objectivistes des discriminations scolaires 97

I. Les déclarations massives et spontanées relatives aux discriminations scolaires dans les quartiers populaires 99

II. Comment distinguer un effet de ségrégation et un effet de discrimination ? 101

Total 101

III. Un sentiment d’ injustice ou de discriminations scolaires majoritaire ou minoritaire parmi les descendants de l’ immigration nord-africaine ? 104

IV. La non-identification des discriminations scolaires à une échelle macro-sociologique 109

Deuxième partie. De quoi la discrimination est-elle le nom ? 117

Chapitre 5. Quel statut de la discrimination dans les sciences sociales et dans le champ éducatif en France ? 119

I – Quels apports de la notion de discrimination en sciences sociales ? 122

II – Tensions et controverses autour de la notion de race 127

III. Comment articuler discriminations, racisme et inégalités ? 138

IV. Penser les relations entre sociologie et droit de la non-discrimination 142

Chapitre 6. En quoi la discrimination scolaire n’ est pas une discrimination comme les autres  147

I. Les discriminations au cœur des contradictions entre principe d’ égalité et réalité des inégalités ? 149

II. Comment les inégalités scolaires se sont imposées comme un paradigme central 153

III. Les fausses évidences des inégalités scolaires ou les faux semblants de la méritocratie scolaire 155

IV. La puissance incontestable du paradigme des inégalités scolaires 161

V. Relire les inégalités scolaires au prisme du droit de la non-discrimination 164

Chapitre 7. Propositions pour une conceptualisation des discriminations scolaires 169

I. Les risques d’ un usage superficiel du droit de la non-discrimination 171

II. Le droit de l’ éducation : un angle mort de la sociologie des discriminations scolaires 177

III. La construction de normes juridiques européennes et internationales en matière de droit de la non-discrimination 181

Obligations faites aux États de prendre des dispositions 191

IV. La discrimination scolaire au prisme des avis de la Halde et du Défenseur des droits 194

V. Pour une définition et une conceptualisation des discriminations scolaires 201

Troisième partie. Les immigrés et les descendants de l’ immigration nord-africaine, le racisme, les ségrégations et la discrimination scolaire 207

Chapitre 8. Un groupe social hétérogène 209

I. Les orientations théoriques de l’ enquête biographique 210

II. L’ insaisissable cohérence des descendants de l’ immigration nord-africaine

  214

III. Identités hybrides et transterritorialité 224

IV. La tyrannie de l’ injonction identitaire et l’ expérience de la ségrégation urbaine 232

V. La constitution différenciée d’un  ethos de classe 235

VI. Le maillage brisé de l’ éducation populaire a laissé place à l’ anomie dans les quartiers populaires 237

VII. Les conditions d’ habitat indignes dans les quartiers populaires 243

VIII. Une discrimination multidimensionnelle 248

Chapitre 9. Comprendre le rapport entre les descendants de l’ immigration nord-africaine et l’ école à l’ aune du « modèle » républicain
d’ intégration 253

I. Du « déni de francité » au déni de citoyenneté 253

II. L’ engagement scolaire et la valeur symbolique de l’ institution scolaire 257

III. Les descendants de l’ immigration nord-africaine à l’ épreuve des contradictions du « modèle » républicain d’ intégration 261

IV. Les rapports différenciés à la religion et aux traditions ou la déconstruction d’ une vision communautaire des descendants de l’ immigration nord-africaine 265

V. Le port et le non-port du voile par choix et la critique de l’ islam dans les quartiers 266

VI. Des combats pour l’ émancipation  271

VII. La mise à distance de la tradition : un travail du quotidien 276

VIII. Une éducation libérale et ouverte marquée par des points de vigilance 282

Chapitre 10. Dits et non-dits de l’ expérience du racisme et de la discrimination dans l’ espace scolaire 289

I. La mise à distance du racisme et de la discrimination scolaire 290

II. Les vexations banalisées ou les petits rappels d’ altérité 299

III. La dilution de la discrimination dans la ségrégation scolaire : une vision nihiliste 304

IV. Des expériences du racisme et de la discrimination scolaires individuelles et collectives 307

V. Le sort d’ Amira sera d’ être femme de ménage : les mots qui blessent 315

VI. Lorsque la ségrégation scolaire engendre du harcèlement scolaire  322

Chapitre 11. Lorsque les élèves parlent du racisme et des discriminations
à l’ école 329

I. La discrimination scolaire n’ est pas une catégorie de pensée spontanée chez les élèves 331

II. Légitimité de présence, processus d’ auto et d’ hétéro-identification et place de la religion 336

III. L’ épreuve de l’ enseignement privé 339

IV. Le poids des stéréotypes et des préjugés 344

V. Quid de l’ enseignement public ? 346

VI. Le vécu de la ségrégation intra-établissement 349

VII. Des sentiments d’ injustice et de stigmatisation multidimensionnels et très prononcés 352

Chapitre 12. Les enseignants, la ségrégation et la discrimination scolaire :
un point aveugle 361

I. Didactiser la question de l’ identité et l’ altérité avec les élèves : un exercice pédagogique à haut risque 364

II. Une ethnicisation de l’ espace scolaire… mais bienveillante 367

III. Une pédagogie non color-blindness et anti-discriminatoire 372

IV. L’ externalisation du racisme et des discriminations scolaires 374

V. La République ne répond pas bien à l’ exigence d’ égalité scolaire 382

VI. L’ ethnicisation de la relation pédagogique : un produit de la discrimination scolaire ? 386

VII. Lorsque la lutte contre les discriminations scolaires conduit à un porte à faux avec l’ institution scolaire 392

Conclusion 397

Comment des mécanismes discriminatoires se produisent-ils au sein de l’ école ?

397

À quelles conditions l’ orientation est-elle constitutive de discriminations scolaires ? 402

Ségrégations et discriminations 404

Les liens complexes entre rupture d’ égalité, discriminations et inégalités de trajectoires scolaires 405

Le chaînon manquant du droit de la non-discrimination : la discrimination territoriale 408

Le droit à l’ éducation est un droit universel 410

Cet ouvrage est consacré à la discrimination dans le domaine scolaire encore peu explorée. Il s’attache à la population des descendants de l’immigration nord-africaine. L’ouvrage traite de questions essentielles : comment définir et établir la discrimination dans le domaine scolaire ? Comment la différencier des inégalités ? Répondre à ces questions suppose une analyse du fonctionnement de l’institution scolaire en croisant les apports de la sociologie de l’éducation et du droit de l’éducation. C’est ce qui fait l’originalité de l’ouvrage. Il montre que si l’école ne discrimine pas de façon systématique les élèves descendants de l’immigration nord-africaine, agissent bien en revanche en son sein des mécanismes discriminatoires, qu’il s’agisse des expressions de racisme entre élèves, entre enseignants et élèves, des décisions d’orientation biaisées par l’origine migratoire, ou encore des processus de ségrégation scolaire inter et intra-établissements. Sont concernés ici tous faits, actes ou décisions de nature à porter atteinte à la dignité et à l’intégrité des élèves et d’exercer une influence potentiellement préjudiciable sur les trajectoires scolaires. L’ouvrage interroge ainsi la capacité de l’école à faire monde commun. Il dresse un état des lieux pour une école plus égalitaire, moins fragmentée, plus respectueuse du droit de l’éducation.

PDF
9782365123808

Fiche technique

Nombre de pages
416
Auteur
Ben Ayed Choukri
Collection
Hors collection

Références spécifiques

Vous pouvez aussi vous procurer la version numérique

Cet ouvrage est consacré à la discrimination dans le domaine scolaire encore peu explorée. Il s’attache à la population des descendants de l’immigration nord-africaine. L’ouvrage traite de questions essentielles : comment définir et établir la discrimination dans le domaine scolaire ? Comment la différencier des inégalités ? Répondre à ces questions suppose une analyse du fonctionnement de l’institution scolaire en croisant les apports de la sociologie de l’éducation et du droit de l’éducation. C’est ce qui fait l’originalité de l’ouvrage. Il montre que si l’école ne discrimine pas de façon systématique les élèves descendants de l’immigration nord-africaine, agissent bien en revanche en son sein des mécanismes discriminatoires. Sont concernés ici tous faits, actes ou décisions de nature à porter atteinte à la dignité et à l’intégrité des élèves et d’exercer une influence potentiellement préjudiciable sur les trajectoires scolaires. L’ouvrage interroge ainsi la capacité de l’école à faire monde commun. Il dresse un état des lieux pour une école plus égalitaire, moins fragmentée, plus respectueuse du droit de l’éducation.

Table des matières

Remerciements 7

Préface 9

Introduction 15

Première partie. Quelle sociologie des relations entre l’ école et les descendants de l’ immigration nord-africaine ? 25

Chapitre 1. Les élèves descendants de l’ immigration nord-africaine : un statut d’ extériorité dans l’ école républicaine 27

I. Les descendants de l’ immigration nord-africaine :
entre immigrés et prolétaires 29

II. L’ école et l’ immigration : la non-centralité d’ un objet en sociologie de l’ éducation 32

III. La difficulté à désigner les élèves descendants de

l’ immigration nord-africaine 35

IV. La tentation du comparatisme anglo-saxon 37

V. Les élèves descendants de l’ immigration nord-africaine en France présentent-ils des homologies avec les minorités ethniques aux États-Unis ? 42

Chapitre 2. Les descendants de l’ immigration nord-africaine appréhendés essentiellement à travers le prisme de l’ échec scolaire 57

I. Déconstruire les tests d’ intelligence comme outils de domination sociale 59

II. Ce que l’ école fait aux descendants de l’ immigration nord-africaine et ce que les descendants de l’ immigration nord-africaine font à l’ école 65

III. Un statut infériorisé des élèves issus de l’ immigration dans les travaux de recherche 68

IV. Les ambivalences de la sociologie des rapports entre école et immigration 71

Chapitre 3. L’ émergence tâtonnante et nébuleuse de l’ objet discriminations scolaires en France 75

I. Des transformations profondes au sein de la société française et du champ académique 75

II. L’ ethnicisation de l’ espace scolaire : le terreau des discriminations scolaires ? 79

III. Les élèves « étrangers » à l’ école : une catégorie repoussoir dans l’ espace scolaire 81

IV. La banalisation du vocable d’ élèves « maghrébins » 84

V. Peut-on raisonner en termes de racisme à l’ école? 86

VI. Le paradigme des inégalités scolaires : un objet écran à celui des discriminations scolaires ? 91

Chapitre 4. Une dissonance entre approches subjectivistes et objectivistes des discriminations scolaires 97

I. Les déclarations massives et spontanées relatives aux discriminations scolaires dans les quartiers populaires 99

II. Comment distinguer un effet de ségrégation et un effet de discrimination ? 101

Total 101

III. Un sentiment d’ injustice ou de discriminations scolaires majoritaire ou minoritaire parmi les descendants de l’ immigration nord-africaine ? 104

IV. La non-identification des discriminations scolaires à une échelle macro-sociologique 109

Deuxième partie. De quoi la discrimination est-elle le nom ? 117

Chapitre 5. Quel statut de la discrimination dans les sciences sociales et dans le champ éducatif en France ? 119

I – Quels apports de la notion de discrimination en sciences sociales ? 122

II – Tensions et controverses autour de la notion de race 127

III. Comment articuler discriminations, racisme et inégalités ? 138

IV. Penser les relations entre sociologie et droit de la non-discrimination 142

Chapitre 6. En quoi la discrimination scolaire n’ est pas une discrimination comme les autres  147

I. Les discriminations au cœur des contradictions entre principe d’ égalité et réalité des inégalités ? 149

II. Comment les inégalités scolaires se sont imposées comme un paradigme central 153

III. Les fausses évidences des inégalités scolaires ou les faux semblants de la méritocratie scolaire 155

IV. La puissance incontestable du paradigme des inégalités scolaires 161

V. Relire les inégalités scolaires au prisme du droit de la non-discrimination 164

Chapitre 7. Propositions pour une conceptualisation des discriminations scolaires 169

I. Les risques d’ un usage superficiel du droit de la non-discrimination 171

II. Le droit de l’ éducation : un angle mort de la sociologie des discriminations scolaires 177

III. La construction de normes juridiques européennes et internationales en matière de droit de la non-discrimination 181

Obligations faites aux États de prendre des dispositions 191

IV. La discrimination scolaire au prisme des avis de la Halde et du Défenseur des droits 194

V. Pour une définition et une conceptualisation des discriminations scolaires 201

Troisième partie. Les immigrés et les descendants de l’ immigration nord-africaine, le racisme, les ségrégations et la discrimination scolaire 207

Chapitre 8. Un groupe social hétérogène 209

I. Les orientations théoriques de l’ enquête biographique 210

II. L’ insaisissable cohérence des descendants de l’ immigration nord-africaine

  214

III. Identités hybrides et transterritorialité 224

IV. La tyrannie de l’ injonction identitaire et l’ expérience de la ségrégation urbaine 232

V. La constitution différenciée d’un  ethos de classe 235

VI. Le maillage brisé de l’ éducation populaire a laissé place à l’ anomie dans les quartiers populaires 237

VII. Les conditions d’ habitat indignes dans les quartiers populaires 243

VIII. Une discrimination multidimensionnelle 248

Chapitre 9. Comprendre le rapport entre les descendants de l’ immigration nord-africaine et l’ école à l’ aune du « modèle » républicain
d’ intégration 253

I. Du « déni de francité » au déni de citoyenneté 253

II. L’ engagement scolaire et la valeur symbolique de l’ institution scolaire 257

III. Les descendants de l’ immigration nord-africaine à l’ épreuve des contradictions du « modèle » républicain d’ intégration 261

IV. Les rapports différenciés à la religion et aux traditions ou la déconstruction d’ une vision communautaire des descendants de l’ immigration nord-africaine 265

V. Le port et le non-port du voile par choix et la critique de l’ islam dans les quartiers 266

VI. Des combats pour l’ émancipation  271

VII. La mise à distance de la tradition : un travail du quotidien 276

VIII. Une éducation libérale et ouverte marquée par des points de vigilance 282

Chapitre 10. Dits et non-dits de l’ expérience du racisme et de la discrimination dans l’ espace scolaire 289

I. La mise à distance du racisme et de la discrimination scolaire 290

II. Les vexations banalisées ou les petits rappels d’ altérité 299

III. La dilution de la discrimination dans la ségrégation scolaire : une vision nihiliste 304

IV. Des expériences du racisme et de la discrimination scolaires individuelles et collectives 307

V. Le sort d’ Amira sera d’ être femme de ménage : les mots qui blessent 315

VI. Lorsque la ségrégation scolaire engendre du harcèlement scolaire  322

Chapitre 11. Lorsque les élèves parlent du racisme et des discriminations
à l’ école 329

I. La discrimination scolaire n’ est pas une catégorie de pensée spontanée chez les élèves 331

II. Légitimité de présence, processus d’ auto et d’ hétéro-identification et place de la religion 336

III. L’ épreuve de l’ enseignement privé 339

IV. Le poids des stéréotypes et des préjugés 344

V. Quid de l’ enseignement public ? 346

VI. Le vécu de la ségrégation intra-établissement 349

VII. Des sentiments d’ injustice et de stigmatisation multidimensionnels et très prononcés 352

Chapitre 12. Les enseignants, la ségrégation et la discrimination scolaire :
un point aveugle 361

I. Didactiser la question de l’ identité et l’ altérité avec les élèves : un exercice pédagogique à haut risque 364

II. Une ethnicisation de l’ espace scolaire… mais bienveillante 367

III. Une pédagogie non color-blindness et anti-discriminatoire 372

IV. L’ externalisation du racisme et des discriminations scolaires 374

V. La République ne répond pas bien à l’ exigence d’ égalité scolaire 382

VI. L’ ethnicisation de la relation pédagogique : un produit de la discrimination scolaire ? 386

VII. Lorsque la lutte contre les discriminations scolaires conduit à un porte à faux avec l’ institution scolaire 392

Conclusion 397

Comment des mécanismes discriminatoires se produisent-ils au sein de l’ école ?

397

À quelles conditions l’ orientation est-elle constitutive de discriminations scolaires ? 402

Ségrégations et discriminations 404

Les liens complexes entre rupture d’ égalité, discriminations et inégalités de trajectoires scolaires 405

Le chaînon manquant du droit de la non-discrimination : la discrimination territoriale 408

Le droit à l’ éducation est un droit universel 410

Cet ouvrage est consacré à la discrimination dans le domaine scolaire encore peu explorée. Il s’attache à la population des descendants de l’immigration nord-africaine. L’ouvrage traite de questions essentielles : comment définir et établir la discrimination dans le domaine scolaire ? Comment la différencier des inégalités ? Répondre à ces questions suppose une analyse du fonctionnement de l’institution scolaire en croisant les apports de la sociologie de l’éducation et du droit de l’éducation. C’est ce qui fait l’originalité de l’ouvrage. Il montre que si l’école ne discrimine pas de façon systématique les élèves descendants de l’immigration nord-africaine, agissent bien en revanche en son sein des mécanismes discriminatoires, qu’il s’agisse des expressions de racisme entre élèves, entre enseignants et élèves, des décisions d’orientation biaisées par l’origine migratoire, ou encore des processus de ségrégation scolaire inter et intra-établissements. Sont concernés ici tous faits, actes ou décisions de nature à porter atteinte à la dignité et à l’intégrité des élèves et d’exercer une influence potentiellement préjudiciable sur les trajectoires scolaires. L’ouvrage interroge ainsi la capacité de l’école à faire monde commun. Il dresse un état des lieux pour une école plus égalitaire, moins fragmentée, plus respectueuse du droit de l’éducation.

18,96 €
18,96 €

Dans la même catégorie