Theme Settings

Mode Layout
Theme color
Choose your colors
Background Color:
Réinitialiser

.

.

PDF Presque rien. Ethnographie carcérale des inégalités, des injustices et de la radicalisation

15,17 €

Pourquoi et comment des jeunes se radicalisent, tandis que d’autres, exposés aux mêmes conditions sociales et partageant un même sentiment d’injustice, ne se radicalisent-ils pas ? Pourquoi et comment certaines trajectoires aboutissent à l’extrémisme violent, alors que d’autres ne franchissent pas le seuil de la violence ? Cet ouvrage tente de répondre à ces questions à partir d’une recherche ethnographique réalisée durant trois ans dans une prison française. Évitant de porter une attention exclusive à des jeunes dits radicalisés, cette recherche prend en compte une ample variété de profils et de trajectoires de détenus, et ce afin de décrire et d’analyser également des trajectoires de « non-radicalisation ». C’est en raison de cette focalisation conjointe sur ces diverses trajectoires et leur articulation avec les inégalités et le sentiment d’injustice que ce livre se distingue des nombreuses études sur la radicalisation et l’extrémisme violent réalisées en France depuis la série d’attentats djihadistes de 2015. Cette plongée en milieu carcéral propose un nouveau regard sur la prison et invite à penser autrement la radicalisation ainsi que le basculement dans l’action violente.

Quantité

Bartolomeo Conti est sociologue à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Auteur du livre L’islam en Italie : les leaders musulmans entre intégration et séparation, il a été chercheur à l’Institut Universitaire Européen et à l’Université de Berkeley, avant de faire partie du Panel international sur la sortie de la violence à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme et de participer au projet européen Dialogue about Radicalisation and Equality, un des projets phares sur la question de la radicalisation en Europe.

PDF
9782365124102

Fiche technique

Nombre de pages
322
Auteur
Conti Bartolomeo
Collection
Hors collection

Références spécifiques

Vous pouvez aussi vous procurer la version numérique

Pourquoi et comment des jeunes se radicalisent, tandis que d’autres, exposés aux mêmes conditions sociales et partageant un même sentiment d’injustice, ne se radicalisent-ils pas ? Pourquoi et comment certaines trajectoires aboutissent à l’extrémisme violent, alors que d’autres ne franchissent pas le seuil de la violence ? Cet ouvrage tente de répondre à ces questions à partir d’une recherche ethnographique réalisée durant trois ans dans une prison française. Évitant de porter une attention exclusive à des jeunes dits radicalisés, cette recherche prend en compte une ample variété de profils et de trajectoires de détenus, et ce afin de décrire et d’analyser également des trajectoires de « non-radicalisation ». C’est en raison de cette focalisation conjointe sur ces diverses trajectoires et leur articulation avec les inégalités et le sentiment d’injustice que ce livre se distingue des nombreuses études sur la radicalisation et l’extrémisme violent réalisées en France depuis la série d’attentats djihadistes de 2015. Cette plongée en milieu carcéral propose un nouveau regard sur la prison et invite à penser autrement la radicalisation ainsi que le basculement dans l’action violente.

Bartolomeo Conti est sociologue à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Auteur du livre L’islam en Italie : les leaders musulmans entre intégration et séparation, il a été chercheur à l’Institut Universitaire Européen et à l’Université de Berkeley, avant de faire partie du Panel international sur la sortie de la violence à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme et de participer au projet européen Dialogue about Radicalisation and Equality, un des projets phares sur la question de la radicalisation en Europe.

18,96 €
18,96 €

Dans la même catégorie