Theme Settings

Mode Layout
Theme color
Choose your colors
Background Color:
Réinitialiser

.

.

Le café du commerce des penseurs. La doxa intellectuelle

12,80 €

La doxa intellectuelle constitue l'obstacle majeur à un point de vue critique. Elle n'est pas conservatrice par accident : elle tend, en effet, à concilier les apparences de l'autonomie intellectuelle avec les valeurs et les attentes de ceux qui occupent des positions de pouvoir dans des univers aussi peu autonomes que ceux de la grande presse, de l'édition, de la politique et de l'entreprise. Quelles que soient les nuances affichées entre des versions de droite et de gauche, l'adversaire principal de la plupart des discours demeure la "vieille" gauche "étatiste" réputée soumise aux dogmes marxistes, autoritaires et centralistes de l'égalitarisme et au culte de l'État dit "providence" (plutôt que " social "). Quelle est la géographie des principales régions où elle est produite et reproduite ? Quel en est le contenu politique ? Quels sont les thèmes et les schèmes de pensée qui lui confèrent les allures de la légitimité intellectuelle ? Telles sont les principales questions envisagées dans cette étude qui tient autant de la sociologie des intellectuels que de la sociologie politique.

Quantité

Table des matières

 

Introduction   

Les fondements sociaux de la configuration doxique actuelle         

L’ami de la doxa. Un premier portrait           

Avertissement

 I. Comment s’orienter dans la doxa ?

Une matrice : l’idéologie dominante 

La région de droite    

La région centrale      

La région de gauche   

Une unité plurielle     

 2. Les leçons de l’histoire      

Un présent dans l’urgence     

Un cahier de charges 

Raconter le passé      

Le fin mot de l’histoire           

Néo-gauche contre archéo-gauche   

3. De la doxa à la pensée       

La philosophie sociale des deux humanités  

Un individu épatant   

La (contre-)réforme intellectuelle et morale

Une philosophie très politique          

Pensées du retour et pensées de la mutation          

La doxa : l’état sublime et sublimé   

 Conclusion     

La doxa intellectuelle, ensemble de mots, d'expressions, de slogans, de questions et de débats dont les évidences partagées délimitent ce qui est donné à penser aux contemporains, et notamment au public " instruit ", constitue l'obstacle majeur à un point de vue critique. Elle n'est pas conservatrice par accident : elle tend, en effet, à concilier les apparences de l'autonomie intellectuelle avec les valeurs et les attentes de ceux qui occupent des positions de pouvoir dans des univers aussi peu autonomes que ceux de la grande presse, de l'édition, de la politique et de l'entreprise. Quelles que soient les nuances affichées entre des versions de droite et de gauche, l'adversaire principal de la plupart des discours demeure la "vieille" gauche "étatiste" réputée soumise aux dogmes marxistes, autoritaires et centralistes de l'égalitarisme et au culte de l'État dit "providence" (plutôt que " social "). Sur ce fond relativement invariant, les différents producteurs de doxa, philosophes, sociologues, historiens, politologues, se distinguent par le travail de mise en forme intellectuelle qu'ils doivent accomplir pour se conformer aux exigences de leur univers d'appartenance. Qu'en est-il de la genèse de la doxa intellectuelle ? Quelle est la géographie des principales régions où elle est produite et reproduite ? Quel en est le contenu politique ? Quels sont les thèmes et les schèmes de pensée qui lui confèrent les allures de la légitimité intellectuelle ? Telles sont les principales questions envisagées dans cette étude qui tient autant de la sociologie des intellectuels que de la sociologie politique.

Livre
9782914968638

Fiche technique

Nombre de pages
154
Auteur
PINTO Louis
Collection
Savoir/Agir

Références spécifiques

Vous pouvez aussi vous procurer la version numérique

La doxa intellectuelle constitue l'obstacle majeur à un point de vue critique. Elle n'est pas conservatrice par accident : elle tend, en effet, à concilier les apparences de l'autonomie intellectuelle avec les valeurs et les attentes de ceux qui occupent des positions de pouvoir dans des univers aussi peu autonomes que ceux de la grande presse, de l'édition, de la politique et de l'entreprise. Quelles que soient les nuances affichées entre des versions de droite et de gauche, l'adversaire principal de la plupart des discours demeure la "vieille" gauche "étatiste" réputée soumise aux dogmes marxistes, autoritaires et centralistes de l'égalitarisme et au culte de l'État dit "providence" (plutôt que " social "). Quelle est la géographie des principales régions où elle est produite et reproduite ? Quel en est le contenu politique ? Quels sont les thèmes et les schèmes de pensée qui lui confèrent les allures de la légitimité intellectuelle ? Telles sont les principales questions envisagées dans cette étude qui tient autant de la sociologie des intellectuels que de la sociologie politique.

Table des matières

 

Introduction   

Les fondements sociaux de la configuration doxique actuelle         

L’ami de la doxa. Un premier portrait           

Avertissement

 I. Comment s’orienter dans la doxa ?

Une matrice : l’idéologie dominante 

La région de droite    

La région centrale      

La région de gauche   

Une unité plurielle     

 2. Les leçons de l’histoire      

Un présent dans l’urgence     

Un cahier de charges 

Raconter le passé      

Le fin mot de l’histoire           

Néo-gauche contre archéo-gauche   

3. De la doxa à la pensée       

La philosophie sociale des deux humanités  

Un individu épatant   

La (contre-)réforme intellectuelle et morale

Une philosophie très politique          

Pensées du retour et pensées de la mutation          

La doxa : l’état sublime et sublimé   

 Conclusion     

La doxa intellectuelle, ensemble de mots, d'expressions, de slogans, de questions et de débats dont les évidences partagées délimitent ce qui est donné à penser aux contemporains, et notamment au public " instruit ", constitue l'obstacle majeur à un point de vue critique. Elle n'est pas conservatrice par accident : elle tend, en effet, à concilier les apparences de l'autonomie intellectuelle avec les valeurs et les attentes de ceux qui occupent des positions de pouvoir dans des univers aussi peu autonomes que ceux de la grande presse, de l'édition, de la politique et de l'entreprise. Quelles que soient les nuances affichées entre des versions de droite et de gauche, l'adversaire principal de la plupart des discours demeure la "vieille" gauche "étatiste" réputée soumise aux dogmes marxistes, autoritaires et centralistes de l'égalitarisme et au culte de l'État dit "providence" (plutôt que " social "). Sur ce fond relativement invariant, les différents producteurs de doxa, philosophes, sociologues, historiens, politologues, se distinguent par le travail de mise en forme intellectuelle qu'ils doivent accomplir pour se conformer aux exigences de leur univers d'appartenance. Qu'en est-il de la genèse de la doxa intellectuelle ? Quelle est la géographie des principales régions où elle est produite et reproduite ? Quel en est le contenu politique ? Quels sont les thèmes et les schèmes de pensée qui lui confèrent les allures de la légitimité intellectuelle ? Telles sont les principales questions envisagées dans cette étude qui tient autant de la sociologie des intellectuels que de la sociologie politique.

9,48 €
9,48 €

Dans la même catégorie